.st0{fill:#FFFFFF;}

Biodiversité

Couloir pour la biodiversité et fauche tardive.

 avril 14, 2021

By  Lycee Marcelin Berthelot 31 

  • Biodiversite
  • Laisser des zones herbeuses sans entretien (couloir pour la biodiversité) ou fauchées qu’une fois par an (fauche tardive) pour laisser s’y développer la biodiversité.
    La fauche tardive consiste elle en le fait de ne couper l’herbe qu’une fois par an, à la place d’une tonte régulière.

  • Augmenter la biodiversité présente au lycée en déterminant des espaces continus sans entretien. Sensibiliser à l’importance de la nature en ville pour les établissements est en milieu urbain.

  • 1-Déterminer les zones que vous souhaitez laisser sans entretien:
    Fauche tardive: peut être fait un peu partout, surtout sur les grandes zones qu’on utilise de temps en temps.
    Couloirs pour la biodiversité: zones auxquelles personne n’accède. (ex:bordures de terrain de sport, des bordures de chemin… )
    Plus les zones sont reliées et longues, plus elles favorisent la biodiversité.
    2- Rencontrer celui ou celle qui entretient les espaces verts de votre établissement et lui expliquer le projet.
    3- Trouver ou fabriquer des piquets en bois pour déterminer les zones Couloirs (ou espaces) pour la biodiversité.
    4-Communiquer sur le projet, cela constitue une grande part de la sensibilisation.
    5- Etudier l’évolution de la biodiversité.

  • 2-Si vous ne savez pas qui entretient les terrains, s’adresser à l’accueil de votre lycée ou à l’Intendance. Prévoir des plans du terrain pour expliquer quelles zones ne seront pas entretenues. Argument utile: fauche tardive et couloir pour la biodiversité = moins de travail pour entretenir les terrains.
    3- Si vous ne trouvez pas de piquets, adressez-vous à l’Intendance. Prévoyez aussi des ficelles (en fibre végétale peu traitée) pour relier les piquets entre eux. Pour planter les piquets, réunir quelques élèves (une petite dizaine pour une cinquantaine de piquets) et apporter des massettes.
    4- Via les réseaux sociaux informez les élèves. Réalisez des affiches ou pancartes expliquant le projet à mettre devant les zones pour pour la biodiversité. Prenez assez régulièrement des photos du Couloir pour la biodiversité, pour pouvoir observer son évolution, servez-vous de ces photos comme support pour la communication.
    5- Proposer cette opportunité aux professeurs de SVT, ou encore mieux, faire venir un(e) botaniste, ou un(e) entomologue dans votre établissement, sous forme d’atelier pour les élèves!

  • 5

Lycee Marcelin Berthelot 31

Nous suivre sur / Follow us on

Au sujet de l'auteur / About the author


Articles similaires/Related posts:

Laisser un commentaire/Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Adresse e-mail invalide","url":"Adresse du site invalide","required":"Champ obligatoire manquant"}

Restez  en contact / Contact us